bump

bump

(Guillaume Lorphelin)

Drums/Vocals

Dès son plus jeune âge, Guillaume est attiré par la musique. C'est à l'âge de onze ans qu' il prit conscience de son envie de s'initier à la batterie. L'apprentissage de cet instrument le fera jouer avec les groupes du lycée dans un premier temps, puis rapidement, l'envie de progresser le conduira à intégrer des formations plus élaborées et à se produire sur scène. Il s'essaye ainsi à divers styles, allant du rock à la variété internationale, ce qui lui permet d'enrichir son jeu.

C'est à cette époque, en 2003 qu'il croisera la route du duo Bloc/Schroeder en pleine préparation du projet The NO.

L'aventure ne durera pas longtemps mais il continuera à s'intéresser à eux, à leur approche de la scène et à leurs compositions.

Soucieux depuis toujours de la ré-écoute des répétitions, il se passionne pour l'aspect technique de l'enregistrement acoustique.

Quelques rencontres musicales plus tard, il décide d'enregistrer ses propres compositions avec son Binôme

Stephane Pisaroni. Nom du concept « Sheik Yerbouti », compositions à base de rock progressif s'inspirant de Police, Rolling Stones, Rage against the machine, Led Zep en passant par Zappa et Gong.

Le groupe ne fera que quelques dates, privilégiant le travail en studio.

En parallèle, ce sera de la rencontre avec un percussionniste Congolais que naîtra le projet Zenzela (Afro-beat, Reggae) avec lequel il écumera, entre 2009 et 2012, les cafés concerts, les scènes régionales et les 1eres parties, notamment celle de « Pablo Moses » au cabaret electric (Le Havre).

Il lui revient, en 2010, la réalisation de l'enregistrement du 1er album de Zenzela en auto-production.

Enfin c'est en Juillet 2012 qu'il revient à ses racines et réintègre définitivement le NO.